0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
bannière article de blog sur les kpi fondamentaux à surveiller pour votre stratégie digitale

KPI marketing : Quels KPI suivre pour votre stratégie digitale ?

Pour suivre les résultats de votre stratégie digitale, vous devez sélectionner des KPIs (acronyme anglais de key performance indicators, ou indicateurs clés de performance en français).

En fonction de l’objectif de vos actions (référencement naturel (SEO), référencement payant (SEA), site e-commerce, ..) vous allez choisir des indicateurs différents pour optimiser vos actions et atteindre vos objectifs.

Infographie sur les kpi à suivre dans le but d'optimiser votre stratégie marketing: taux de rebond, taux de conversion, taux de transformation, nombre de pages par session, nouveaux visiteurs, engagement, fréquence de répétition, portée organique, taux de clic, CTR. Tous les indicateur clés de performance à mesurer pour des campagnes plus performantes.

KPI Site internet : les indicateurs à suivre pour évaluer les performances de votre site

Conversion indirecte (ou conversion assistée)

Les conversions indirectes d’un canal correspondent à toutes les conversions dont l’une des multiples visites a été effectuée via ce canal mais pas la visite ayant généré la conversion.

En effet, aujourd’hui les internautes ont tendance à utiliser différentes sources de trafic avant de passer à l’acte d’achat. Il est donc primordial de prendre en compte le nombre de conversions indirectes dans l’analyse de la rentabilité d’une source de trafic.

Comment on le mesure ?
Ces données sont accessibles via la section « Conversions » > « Entonnoirs multicanaux » > « Conversions indirectes ».

Taux de conversion

Le taux de conversion est un des indicateurs clés pour mesurer la performance d’un site internet. Cet indicateur permet de mesurer le nombre de visiteurs (prospects potentiels) transformé en nouveau client sur site e-commerce ou dans un point de vente.

Comment on le mesure ?
Le taux de conversion mesure le rapport entre les individus ayant réalisés un achat et le nombre de visiteurs. 
Taux de conversion : Nombre de visiteurs ayant réalisé un achat / Nombre de visiteurs

Comment peut-on l’améliorer ?
Pour améliorer votre taux de conversion, vous devez : 
  • Améliorer le tunnel de vente ; 
  • Améliorer votre expérience client (UX) ;
  • Faire des promotions ;
  • Comprendre l’abandon de panier ;
  • Réaliser de campagne de test A/B ; 
  • Simplifier le processus de paiement ; 
  • Optimiser son site e-commerce en version mobile (mobile friendly) ; 
  • Relancer les abandons de panier.

Les métriques moyennes :
Selon des études, le taux de conversion moyen sur un site e-commerce serait de 3% tous secteurs confondus. Sauf concernant les grands sites marchands qui ont un taux de conversion de 20% [1].

Taux de rebond

Le taux de rebond signifie le nombre de visiteurs qui arrivent sur le site internet et qui quittent le site internet sans avoir cliqué sur le site. 

Comment on le mesure ?
Pour connaître votre taux de rebond, il suffit de diviser le nombre de visiteurs ayant visité qu’une seule page de votre site par le nombre total de visiteurs de ce site web. 
Taux de rebond : Nombre de visiteurs ayant visité qu’une seule page sur un site / nombre de visiteurs sur la même page.

Comment peut-on l’améliorer ?
Dans la mesure de diminuer votre taux de rebond sur votre site, vous devez :  
  • Assurer que votre site internet est adapté pour le support mobile (responsive) ;
  • Examiner les causes provoquant ce taux de rebond ;
  • Éliminer tous les contraintes de l’expérience client (UX) ;
  • Vérifier la cohérence de votre contenu et du mot-clé sur lequel vous vous êtes positionnés.

Les métriques moyennes :
  • Inférieur à 25% : ce taux de rebond est excellent ;
  • Entre 26% et 40% : vous avez un bon taux de rebond ;
  • Entre 41% et 55% : un taux de rebond moyen, vous devez essayer de l’améliorer ;
  • Supérieur à 55 % : vous devez faire quelque chose car votre taux de rebond est trop élevé, sauf si vous avez des articles de blogs qui peuvent nuancer ce taux. [2]
 
Attention : Il faut analyser votre taux de rebond en fonction de l’objectif de votre site internet. En effet, si votre site web est destiné à publier du contenu (site de blogging) dans ce cas votre taux de rebond pourra être élevé (entre 80 et 95%). Dans ce cas, il faut regarder le temps passé sur la page, si le taux de rebond est élevé mais que les internautes restent longtemps sur la page cela veut dire que votre contenu les intéresse.

Temps moyen sur la page

Le temps moyen sur la page est un indicateur qui vous permet de connaître la durée passée d’un visiteur sur votre page. Cet indicateur varie en fonction du contenu que vous avez sur la page : plus vous avez de texte, plus le temps moyen sera élevé. Ce qui est logique !

NB : Si votre page est un article de blog alors il est préférable (et rassurant) que l’internaute reste longtemps sur la page, au contraire, sur une page produit, au delà d’un certain temps et si les internautes ne réalisent pas de mise en panier cela peut signifier qu’il y a un soucis.

Comment on le mesure ?
Aucune formule existe afin de calculer le temps passé sur une page. Pour le connaître, vous devez avoir un compte de Google Analytics ce qui va vous permettre de prendre connaissance de cet indicateur.

Comment peut-on l’améliorer ?
Pour améliorer votre temps moyen, vous devez prendre en compte plusieurs points : 
  • Avoir du contenus intéressant et attrayant ;
  • Des informations structurées.

Panier moyen

Le panier moyen correspond au montant moyen dépensé par vos clients sur votre site internet. C’est un indicateur de performance clé pour un site e-commerce.

Comment on le mesure ?
Pour mesurer cet indicateur, il suffit de diviser votre chiffre d’affaires par le nombre de commandes obtenues sur votre site e-commerce. Cet indicateur vous permet de connaître le montant que vos clients dépensent en moyenne lors d’un achat.

Comment peut-on l’améliorer ?
Pour accroître votre panier moyen, n’hésitez pas à mettre en place place de nouvelles actions commerciales : 
  • Le cross-selling ; 
  • Livraison offerte ; 
  • Offres promotionnelles ; 
  • Des offres groupées ;
  • Proposer des produits de catégories supérieurs ;
  • Proposer un service supplémentaire.

Les métriques moyennes :
En 2020, le panier moyen est de 61 euros contre 59 euros en 2019.[3]

Utilisateur vs Session

Session : Il s’agit du nombre de visites effectuées sur votre site, durant la période déterminée. Une session, au sens de Google Analytics, dure 30 minutes : si un utilisateur passe sur votre site à 10h et revient à 12h, deux sessions seront comptabilisées (mais un seul utilisateur).

Utilisateur : Il correspond au nombre de personnes qui ont accédé à votre site durant la période déterminée. Attention, si un même utilisateur visite votre site depuis différents terminaux (ordinateur, mobile) il sera comptabilisé plusieurs fois.

Comment on le mesure ?
Dans votre compte Google Analytics, dans l’onglet “Audience” puis “Vue d’ensemble”.

New visitors vs Returning visitors

Les “New visitors” en anglais, traduit par les nouveaux visiteurs sont ceux qui arrivent pour la première fois sur votre site internet. Contrairement aux “Returning visitors » ce sont les internautes qui reviennent sur le site.

Ces données vous permettent de voir ce que représentent les nouveaux visiteurs sur votre site et ceux qui reviennent. Cela va vous permettre d’étudier le comportement des visiteurs qui reviennent sur le site, s’ ils achètent, mettent en panier, et pour les nouveaux visiteurs cela va vous permettre d’envisager des campagnes de retargeting par exemple s’ ils n’ont pas mis en panier ou finaliser leur commande par exemple.

Comment on le mesure ?
Pour identifier vos nouveaux visiteurs et ceux qui reviennent sur votre site internet, il vous suffit d’aller sur votre compte Google Analytics, dans l’onglet “Audience” sélectionnez “Vue d’ensemble”.

Comment peut-on l’améliorer ?
Si vous souhaitez davantage de personnes qui reviennent sur votre site (returning visitors) vous pouvez faire des campagnes de retargeting sur Google Ads par exemple. Ensuite, pour attirer de nouveaux visiteurs vous pouvez faire de la publicité sur Google Ads ou Facebook Ads pour attirer des nouveaux visiteurs en ciblant les personnes ayant les mêmes intérêts que vos visiteurs actuels par exemple.

Les métriques moyennes :
Selon une étude de Databox, le taux moyen de nouveaux visiteurs sur un site est de 68% [4].

Pages par session

Ce KPI marketing vous permet de connaître le nombre de pages visité par session. Il est utile de l’étudier pour savoir si vos visiteurs trouvent l’information qu’ils recherchent.

Comment on le mesure ?
Dans votre compte Google Analytics, dans l’onglet “Audience” puis “Vue d’ensemble”.

Comment peut-on l’améliorer ?
Vous pouvez l’améliorer en optimisant vos pages grâce au maillage interne, qui favorise la navigation sur votre site internet.

Les métriques moyennes :
Selon une étude de littledata.io, le chiffre est bon lorsque le nombre de pages vues par session est supérieur à 4. En dessous de 1,7 on peut considérer que ce chiffre est mauvais [5].

Durée moyenne des sessions

La durée moyenne des sessions est un indicateur de performance (kpi) très utile dans le marketing digital car il permet de mesurer le temps passé par sessions sur votre site. Ainsi vous pouvez en déduire si en moyenne les internautes passent du temps à lire vos contenus par exemple où s’ils ont des difficultés à trouver ce qu’ils recherchent.

Comment on le mesure ?
Dans votre compte Google Analytics, dans l’onglet “Audience” puis “Vue d’ensemble”.

Comment peut-on l’améliorer ?
Il existe plusieurs options pour augmenter la durée des sessions, par exemple vous pouvez intégrer des vidéos, intégrer des liens vers d’autres pages de votre site, 

Les métriques moyennes :
Selon une étude de Databox, la durée moyenne des sessions est comprise entre 2 et 3 minutes [6].

Taux d’abandon de panier

Le taux d’abandon de panier est un indicateur qui permet de mesurer la part de clients n’ayant pas finalisé leur panier d’achat. Sur un site e-commerce, les consommateurs créent des paniers en rajoutant des produits dans leur panier en ligne mais à la fin, ils ne finalisent pas leurs paniers pour diverses raisons :  
  • Changement d’avis ; 
  • Retours des clients peu satisfaisants ; 
  • Prix de livraisons trop élevé que les concurrents ;
  • Oublie de valider le panier. 

Comment on le mesure ?
Pour connaître votre taux d’abandon de panier, voici le calcul à faire : (Nombre de personnes n’ayant pas payé leur commandes / nombre de paniers créés)*100

Comment peut-on l’améliorer ?
Si vous avez un taux d’abandon relativement élevé, vous pourrez mettre en place :
  • un processus de relance de paiement ; 
  • Optimiser son tunnel d’achat sur le support mobile ; 
  • Plus de choix dans les modalités de paiement et de livraison ; 
  • Proposer la livraison gratuite ;
  • Plus de transparence : en affichant les prix de livraison sur les fiches produits.

Les métriques moyennes :
Selon Baymard, le taux d’abandon de panier sur un site e-commerce a été de 70% en 2020 [7].

Valeur de Vie du Client

La valeur à vie du client ou « Customer Lifetime Value » en anglais, est une notion marketing qui correspond à la somme des profits réalisés sur la durée de vie moyenne d’un client, c’est-à-dire durant le temps moyen où une entreprise garde un client. C’est un kpi marketing à prendre en compte dans votre stratégie digitale.

Comment on le mesure ?
Valeur Vie Client = (valeur moyenne des ventes) x (nombre moyen de ventes) x (durée moyenne de la relation client)

Les métriques moyennes :
La Valeur Vie Client est propre à chaque entreprise et à chaque secteur d’activité, de ce fait il est difficile et pas intéressant de chercher une moyenne de cette métrique. Il faudrait pouvoir comparer votre VVC par rapport à l’un de vos concurrents.

Revenus par canaux

Les revenus par canaux sont un indicateur de performance qui vous permet de connaître le canal qui vous rapporte le plus. Vous allez pouvoir analyser et faire des choix dans votre stratégie digitale pour investir pour un canal en particulier si il y en a un qui sort du lot. 


Comment on le mesure ?

Dans votre compte Google Analytics, dans l’onglet “Acquisition” puis “Vue d’ensemble”.

Taux d’attribution

Le taux d’attribution, aussi appelé taux d’attrition, est un indicateur de performance clé qui permet de mesurer la part de clients ou d’abonnés qui ne sont plus revenus sur notre site. Cet indicateur de performance est à suivre de près par les entreprises dans leur stratégie digitale. Les causes de l’augmentation de cet indicateur sont : 
  • Délais de livraison non respectés;
  • Qualité de produits et/ou de service client en dessous des attentes ;
  • Manque de transparence avec le client sur la production ;
  • Pas de communication sur l’entreprise.

Comment on le mesure ?
Le taux d’attrition se calcule de cette façon : (nombre de clients perdus / nombre de clients total)*100 mesuré sur une période donnée.

Comment peut-on l’améliorer ?
Pour améliorer votre taux d’attribution, nous vous recommandons de l’analyser tous les mois. Une analyse mensuelle vous permettra de prendre des décisions. Ensuite, les actions pour diminuer votre taux d’attribution s’il est trop élevé: vous devez : 
  • Identifier vos clients fidèles et les segmenter ;
  • Mettre en place une relation client personnalisée ; 
  • Faire des promotions de vos produits ;
  • Comprendre la cause pour laquelle vos clients s’en vont ;
  • Éduquer vos clients sur vos produits.

Les métriques moyennes :
Il n’ a pas une moyenne de cet indicateur. Le taux d’attribution est un ratio qui varie en fonction des secteurs d’activités. Pour certains secteurs d’activité un taux de 10 % ne sera pas très satisfaisant contrairement à un secteur ayant un taux de 20 % sera satisfaisant. [8]

Taux de rétention

Contrairement au taux d’attribution, le taux de rétention est l’opposé de ce dernier. Ce taux permet de mesurer la part de client que nous avons fidélisé au cours d’une période choisie : on parle ici donc de taux de fidélisation. 

Comment on le mesure ?
Pour calculer votre taux de rétention vous aurez besoin des données suivantes : nombre de nouveaux clients sur une période choisie, les clients finaux à la fin de la période choisie et les clients.
Taux de rétention = [ (Clients finaux – Clients nouveaux) / Clients initiaux ] *100

Comment peut-on l’améliorer ?
Si vous souhaitez améliorer votre taux de rétention c’est-à-dire la part de fidélisation de votre clientèle, voici quelques conseils pour y arriver :
  • Etre à l’écoute de la demande vos clients et des avis clients ; 
  • Mettre en place des actions de fidélisation ;
  • Apprendre à connaître ses clients ;
  • Proposer des produits diversifiés à vos clients ; 
  • Améliorer votre relation client.

KPI Réseaux sociaux : les indicateurs de performance à suivre pour votre community management

La portée organique ou le Reach (Facebook)

illustration 30 KPIs de webmarketing
Cet indicateur de performance est très utilisé par Facebook, c’est une estimation qui correspond au nombre de fois où une publicité a été diffusée auprès d’utilisateurs uniques. Comparez-le au nombre d’impressions pour savoir combien de fois elle a été diffusée auprès du même utilisateur.

Comment on le mesure ?
Depuis le gestionnaire de publication de Facebook Ads, cet indicateur est généré automatiquement.

Comment peut-on l’améliorer ?
Pour améliorer la portée organique de votre page Facebook, nous vous conseillons d’utiliser des hashtags, d’intégrer une vidéo ou une image à vos publications, de publier au bon moment c’est-à-dire au moment où votre audience est connectée. Retrouvez plus d’informations pour optimiser votre page Facebook grâce à notre article sur le fonctionnement de l’algorithme Facebook.

Les métriques moyennes :
La portée organique d’une publication sur une page Facebook est de 5,17 %. La portée des publicités est de 28,1 % [9].

Engagement

La notion de l’engagement représente l’interaction générée par les internautes sur une publication. Il s’agit de la somme de 8 métriques individuelles :

  • Réactions (j’aime, amour, haha, wow, triste, en colère) ;
  • Commentaires ;
  • Clics ;
  • Vues vidéo (3 secondes) ;
  • Clics pour lire (clics ou appuis sur le bouton de lecture vidéo) ;
  • Vues de photos (clics ou appuis sur une image) ;
  • Clics sur un lien (clics ou appuis sur une URL ou une carte de lien)
  • Autres clics (clics ou appuis n’importe où ailleurs sur la publication, y compris le texte de la publication, le lien « En savoir plus », l’image de profil, le nom de la page ou la date de publication).

 

L’engagement est un indicateur fondamental dans le marketing digital parce qu’il permet d’indiquer l’intérêt des internautes à interagir avec leurs publications. L’engagement est souvent présenté sous forme de taux.

Comment on le mesure ?

Pour calculer le taux d’engagement d’une publication, vous prenez le nombre total d’interactions relatives à une publication, puis divisé par le nombre de personnes ayant été exposé à cette publication, que vous multipliez par 100. 

Comment peut-on l’améliorer ?

Si vous souhaitez augmenter votre taux d’engagement de vos publications, il faut générer de l’interaction avec votre audience. Pour cela, vous devez créer du contenu pertinent et attractif pour votre cible. Plus vous aurez d’abonnés, plus votre taux d’engagement diminuera. 

Les métriques moyennes :

Les taux d’engagement moyens des influenceurs sur Instagram en 2020 par type d’influenceur [10] : 

Nano -influenceurs (1k – 5k abonnés)5%
Micro-influenceurs (5k-20k abonnés)1,7%
Influenceurs moyens (20k-100k abonnés) 1,4%
Macro-influenceurs (100k-1M abonnés) 1,3%
Méga influenceurs (plus de 1M d’abonnés)1,6%

KPI SEO : les indicateurs de performance à suivre pour votre stratégie digitale en référencement naturel

Grizzlead, Agence référencement naturel et payant, SEO et SEA, à Auray - Vannes - Lorient

Requêtes les plus fréquentes

Les requêtes les plus fréquentes sont les requêtes recherchées par les internautes qui leur ont permis de trouver votre site internet.

Comment on le mesure ?
Depuis la Search Console, l’outil doit être connecté à votre site internet. Dans l’onglet “Performance” vous allez retrouver un graphique avec le nombre de clics, d’impressions, le CTR moyen et la position moyenne. Sous ce trafic vous aurez un tableau vous permettant de voir les requêtes les plus fréquentes avec les statistiques citées précédemment.

Comment peut-on l’améliorer ?
Si vous souhaitez améliorer le positionnement de vos pages sur des requêtes spécifiques vous devez les optimiser avec des mots clés, améliorer le contenu de vos pages etc. Si vous souhaitez améliorer le CTR sur des requêtes spécifiques, visualisez la page qui remonte pour cette requête et optimisez la balise Titre et description pour inciter davantage au clic. Enfin, si vous souhaitez apparaître sur de nouvelles requêtes, faites une recherche de mots clés ou vous pouvez vous positionner et rédiger des articles de blog ou créez de nouvelles pages optimisées pour la requête choisie.

Position moyenne

La position moyenne est un indicateur de performance clé donné dans Google Search Console très utile pour le référencement naturel. Il permet d’évaluer le positionnement pour une requête ou pour une page de votre site.

Comment on le mesure ?
Depuis la Search Console, l’outil doit être connecté à votre site internet.

Comment peut-on l’améliorer ?
Pour améliorer vos positions moyennes vous devez pour chaque page définir une requête cible et l’optimiser au maximum pour qu’elle se positionne mieux que vos concurrents, cela se passe par exemple par le nombre de mots, une recherche de mots clés, améliorer vos balises, etc.

Visites organiques

Cette métrique SEO montre le nombre de visites mensuelles qui proviennent des résultats des moteurs de recherche de Google, Bing, etc.

Comment on le mesure ?
Dans Google Analytics, Dans l’onglet “Acquisition” puis “Tout le trafic” et “Canaux”. Vous allez voir un tableau avec une ligne “Organic Search” qui correspond au trafic issu du SEO.

Comment peut-on l’améliorer ?
Améliorez votre contenu pour qu’il soit mieux classé sur les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). Rédigez des articles de blogs pour vous positionner sur de nouveaux mots clés.

Le temps de chargement mobile

Le temps de chargement sur mobile est devenu une priorité pour les utilisateurs mobiles. Lorsqu’ils naviguent en ligne depuis leurs appareils mobiles, ils s’attendent à trouver rapidement les informations qu’ils recherchent. Le temps de chargement de

Comment on le mesure ?
Il n’existe pas de formule pour mesurer la vitesse de chargement de votre site. Pour cela vous devez utiliser des outils qui le font pour vous tels que Pagespeed Insight de Google ou GTmetrix. .

Comment peut-on l’améliorer ?
Pour améliorer le temps de chargement de vos pages, vous devez dans un premier temps, diminuer la taille de votre page : 
  • Compresser vos contenus visuels : images, vidéos et sons ; 
  • Ne pas charger votre page d’animations ; 
  • Ne pas mettre une vidéo au niveau de la ligne de flottaison et désactiver l’auto-play ;
  • Supprimer les extensions / plugins inutile de votre CMS ; 
  • Bien choisir son hébergeur.

Les métriques moyennes :Selon Google, le temps de chargement complet sur mobile est de 22 secondes [11] pour une page mobile ce qui est relativement très lent.

KPI Ads : les indicateurs de performance à suivre et mesurer pour vos campagnes publicitaires

Grizzlead, agence réseaux sociaux, publicité, à Auray - Vannes - Lorient

Répétition (Facebook Ads)

La répétition dans Facebook Ads correspond à une estimation du nombre de fois où votre publicité a été vue par une seule personne. Ce KPI est utile lorsque vous devez analyser les performances de vos annonces.

Comment on le mesure ?
Dans le gestionnaire de publicités Facebook Ads, dans le choix des “Colonnes” sélectionnez “Diffusion”.

Comment peut-on l’améliorer ?
Selon Facebook , plus une publicité est performante à la 1ère impression, plus la répétition va améliorer ses performances. Si une publicité génère des performances médiocres dès son lancement, la montrer plus de fois ne va pas la rendre meilleure.

Les métriques moyennes :
La fréquence optimale est entre 5 et 6 impressions [12]. C’est-à-dire que le seuil à partir duquel l’amélioration des performances se stabilise est autour entre 5 et 6.

Couverture (Facebook Ads)

Cet indicateur de performance est une estimation qui correspond au nombre de fois où une publicité a été diffusée auprès d’utilisateurs uniques. Comparez-le au nombre d’impressions pour savoir combien de fois elle a été diffusée auprès du même utilisateur.

Comment on le mesure ?
Vous trouverez cet indicateur dans le gestionnaire de publicités Facebook Ads.

Comment peut-on l’améliorer ?
Pour améliorer cet indicateur vous pouvez augmenter la taille de votre audience et votre budget.

Impression

L’indicateur du nombre d’impressions montre le nombre de fois où la publicité a été vue par des internautes.

Comment on le mesure ?
Vous trouverez cet indicateur dans le gestionnaire de publicités Facebook Ads.

Comment peut-on l’améliorer ?
Pour améliorer cet indicateur vous pouvez augmenter la taille de votre audience et votre budget.

Coût par mille (CPM)

Le CPM représente le coût pour mille impressions. Il détermine combien un annonceur doit payer pour que son annonce publicitaire ou sa bannière soit vue par 1 000 internautes.

Comment on le mesure ?
Dans l’interface de votre gestionnaire de publicité vous pouvez voir dans le tableau de performance de votre campagne publicitaire le coût par mille.

Les métriques moyennes :
Selon une étude de Top Draw, voici les différents CPM par plateforme publicitaire [13]: 
PlatformAverage CPM
Google Search Ads$38.40
Google Display Ads$3.12
Facebook Ads$8.60
Instagram Ads$8.96
Twitter Ads$6.46
LinkedIn Ads$6.59
Pinterest Ads$30

Taux de clic (CTR)

Ce KPI publicitaire vous donne un aperçu de l’efficacité de vos campagnes de paiement par clic. Si le CTR est faible, cela signifie que le contenu de votre annonce n’est pas suffisamment attrayant pour qu’une personne clique dessus.

Comment on le mesure ?
Tous les outils publicitaires affichent le taux de clic de chaque publicité. En référencement naturel il est également utile d’évaluer le CTR pour une requête car en fonction de ce taux on peut décider d’optimiser les balises.

Comment peut-on l’améliorer ?
Pour améliorer le taux de clic, vous pouvez faire évoluer plusieurs choses sur vos publicités. En faisant des tests A/B vous pouvez changer le texte, les bannières, le bouton d’appel à l’action, etc.

Les métriques moyennes :
Sur Facebook ads, en 2019, le CTR médian sur le fil d’actualité était de 1,11%. [14]Sur Google Ads, en 2019, le CTR médian sur le réseau de recherche était de 1,55%. [14]Sur Instagram, en 2019, le CTR median sur le fil d’actualité était de 0,22%. [14]Sur LinkedIn Ads, en 2019, le CTR médian sur le fil d’actualité était de 0,22%. [14]Sur Twitter Ads, en 2019, le CTR médian sur le fil d’actualité était de 0,86%. [14]

Coût par clic (CPC)

Le Coût Par Clic est une méthode de facturation utilisée lors des campagnes publicitaires. Le CPC est majoritairement utilisé pour les liens commerciaux mais peut également être utilisé pour de l’affiliation, en publicité display (retargeting) et dans le marketing d’e-mail d’acquisition.

Comment on le mesure ?
Le CPC est basé sur le nombre de clic réel réalisé par votre annonce. Vous dépensez uniquement lorsqu’il y a un clic sur votre annonce. Pour calculer son Coût par Clic, vous diviser le montant total dépensé par le nombre total de clic : 
CPC : Coût total des clics / Nombre total de clics

Comment peut-on l’améliorer ?
En améliorant votre CPC, vous pouvez diminuer votre budget tout en augmentant votre taux de conversion. Vous pouvez améliorer votre CPC, vous devez : 
  • Bien configurer votre budget Google Ads ;
  • Améliorer votre score de qualité ;
  • Créer des pages de destination efficaces ; 
  • Configurer vos objectifs ; 
  • Suivre vos conversions ; 
  • Prendre le temps d’optimiser votre campagne publicitaire.

Les métriques moyennes :
Le coût par clic moyen en France est estimé entre 1€ et 2€ [15]

Lead (Prospect)

Lead est un anglicisme utilisé pour désigner un prospect, c’est-à-dire un client potentiel.

Comment on le mesure ?
Dans l’interface de gestionnaire de vos publicités (Facebook Ads par exemple) si vous avez défini un éléments de conversions de type “Prospect”.

Taux d’ouverture

Le taux d’ouverture correspond au ratio d’emails ouverts par vos contacts par rapport au nombre d’emails délivrés.

Comment on le mesure ?
Taux d’ouverture (%) = nombre d’ouverture de l’email / nombre d’emails délivrés *100

Comment peut-on l’améliorer ?
Pour l’améliorer il faut optimiser l’objet du mail pour inciter au clic. Ensuite il faut travailler le contenu de l’email et choisir une fréquence d’envoi optimal pour ne pas submerger de mail. Ainsi vos lecteurs auront plaisir à lire vos mails.

Les métriques moyennes :
Selon une étude de Campaign Monitor, le taux d’ouverture moyen est de 18% en 2020 [16].

Coût par lead (CPL) ou Coût par prospect

Ce KPI marketing montre combien il en coûte pour acquérir des prospects qui se sont également convertis en clients payants. Alors qu’une campagne publicitaire peut générer des centaines de prospects pour vous, souvent seulement moins de 2% d’entre eux se tournent vers un client. Si le coût par conversion est inférieur à la valeur à vie de votre client, votre stratégie de marketing numérique gaspille des ressources au lieu de générer des bénéfices.

Comment on le mesure ?
En fonction du temps de conversion de vos prospects, il peut être utile de suivre cette métrique avec un intervalle de deux mois (car il faut du temps pour que les prospects se convertissent).

Vous prenez le nombre de lead que vous avez obtenu pour le canal souhaité, par exemple le canal payant, puis vous divisez par le budget que vous avez dépensé, vous obtenez ainsi le coût d’acquisition par lead.
CPL : nombre de lead / Budget dépensé 
Pour une mesure précise du coût par conversion, surveillez séparément les différents canaux de marketing. De cette façon, vous trouverez les sources de leads les plus précieuses et pouvez concentrer votre énergie et vos ressources sur l’amplification de la portée de ces canaux.

Comment peut-on l’améliorer ?
Créez des campagnes marketing très ciblées. Améliorez l’expérience utilisateur (UX) de votre site internet, de votre service ou produit, fournissez du matériel d’aide et des guides de configuration.

Les métriques moyennes :
Le coût moyen par conversion sur Google Ads est de 56,11 $ sur le réseau de recherche et de 90,80 $ sur le réseau display [17].

Le coût par conversion est propre à chaque secteur et du cycle de vente, c’est-à-dire que si vos prospects mettent du temps à passer à l’achat alors votre coût va être plus élevé qu’un cycle de vente plus court.

ROAS Retour sur investissement de campagne publicitaire

Ce kpi est très utilisé en marketing digital pour évaluer la performance de votre stratégie digitale. Le ROAS est l’acronyme de « Return On Ad Spent » et désigne donc la mesure du retour sur investissement d’une dépense publicitaire.

Comment on le mesure ?
ROAS = Chiffre d’affaires total généré par un canal / Dépenses sur ledit canal
Par exemple :
Une fois la campagne Google Ads terminée, vous voulez savoir si les dépenses ont été rentabilisées par les commandes des visiteurs de votre campagne Google Ads.
Coût de la campagne Google Ads : 5000 €
Chiffre d’affaires produit par la campagne publicitaire : 100 000 €
ROAS = 100 000 / 5000
ROAS = 20
Soit : chaque euro dépensé dans votre campagne Google Ads vous en a rapporté 20.

Comment peut-on l’améliorer ?
Pour améliorer le ROAS  de vos campagnes publicitaires, veillez à optimiser votre budget pour vous concentrer sur votre cible principale, au bon endroit et au bon moment pour avoir le plus de chances de convertir.

Taux de désabonnement

Le taux de désabonnement est le pourcentage de personnes qui se désinscrivent de votre newsletter ou de vos campagnes d’emailing.

Comment on le mesure ?
[nombre d’utilisations du lien de désabonnement / le nombre de messages aboutis lors d’une campagne email] *100

Comment peut-on l’améliorer ?
Vous pouvez segmenter votre base de données pour envoyer le bon mail aux bonnes personnes. 
Ajustez la fréquence d’envoi de vos mails et rendez vos mail plus fun et si possible récompensez vos lecteurs avec des codes promo.

Les métriques moyennes :
Selon une étude de Campaign Monitor, le taux d’ouverture moyen est de 0,1% en 2020 [18].

Taux de transformation / conversions

C’est l’un des kpi marketing le plus important pour un e-commerce. Le taux de conversion moyen (ou taux de transformation) est le ratio entre le nombre de conversions sur le site (ou transactions) et le nombre total de visiteurs uniques, sur une période donnée.

Comment on le mesure ?
Après avoir collecté des données sur vos prospects et vos conversions sur les réseaux sociaux, vous pouvez facilement calculer le taux de conversion en divisant le nombre de prospects par le nombre de conversions.
[Nombre de conversions (transactions) / Nombre de visiteurs uniques]*100

Comment peut-on l’améliorer ?
Pour améliorer votre taux de conversion, vous pouvez cibler de manière encore plus précise votre audience de vos campagnes publicitaires. Vous pouvez aussi regarder le tunnel de conversion et voir s’ il y a des étapes dans ce tunnel qui peut faire fuir vos prospects.

Les métriques moyennes :
Selon de récentes études, le taux de conversion moyen sur un site e-commerce serait de 3,81% (tous secteurs confondus) [19].

Sources :

[1] https://semji.com/fr/blog/taux-conversion-e-commerce-tendances/

[2] https://www.trimardeau.com/article/taux-de-rebond

[3] fevad.com

[4] https://databox.com/new-vs-returning-visitors

[5] https://www.littledata.io/average/pages-per-session-(all-devices)

[6] https://databox.com/average-session-duration-benchmark

[7] https://baymard.com/lists/cart-abandonment-rate

[8] https://blog.hubspot.fr/marketing/reduire-taux-attrition

[9] https://blog.hubspot.fr/marketing/chiffres-reseaux-sociaux#:~:text=Taux%20d’engagement%20sur%20Facebook&text=Facebook%20a%202%2C8%20milliards,%25%20de%20l’audience%20totale.

|10] https://www.statista.com/statistics/1082333/engagement-rate-instagram-influencer/

[11] https://www.thinkwithgoogle.com/marketing-strategies/video/average-mobile-page-load-time/

[12] https://www.facebook.com/business/news/insights/a-data-driven-exploration-of-optimal-ad-frequency

[13] https://www.topdraw.com/insights/is-online-advertising-expensive/

[14] https://www.smartinsights.com/internet-advertising/internet-advertising-analytics/display-advertising-clickthrough-rates/

[15] https://junto.fr/blog/google-ads-2021/

[16] https://www.campaignmonitor.com/resources/guides/email-marketing-benchmarks/

[17] https://www.wordstream.com/blog/ws/2019/08/19/conversion-rate-benchmarks#:~:text=The%20average%20cost%20per%20conversion,%2490.80%20on%20the%20display%20network.

[18] https://www.campaignmonitor.com/resources/guides/email-marketing-benchmarks/

[19] https://www.invespcro.com/blog/the-average-website-conversion-rate-by-industry/

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez