20 Partages
Tweetez6
Partagez14
Partagez
Guide sur le seo on page, optimisation des pages pour le référencement naturel

Le guide du SEO On-Page

Nous allons vous présenter notre guide du SEO (Search Engine Optimisation) On-Page ou autrement appelé référencement naturel sur la page, pour optimiser la visibilité de votre site web, de manière simple. Notre expertise dans le domaine du référencement naturel nous permet de vous proposer une liste complète de conseils pour développer le SEO de votre site.

Pour commencer, nous pouvons distinguer 3 aspects dans le référencement :

  • le référencement On-Page (sur la page), qui consiste à optimiser le contenu des pages avec les mots clés, les balises Titre, description, les attributs alt, etc. C’est la partie la plus évidente mais qui nécessite des connaissances pour réaliser les améliorations de la meilleure des manières.
  • le référencement Off-page, regroupe les actions en dehors de votre site web pour améliorer sa visibilité sur les moteurs de recherche, on parle essentiellement de netlinkink et de réseaux sociaux. 
  • Le référencement technique, regroupe les techniques pour plaire aux moteurs de recherches : optimisation du crawl, détection des erreurs, etc.

Le menu pour vous accompagner dans notre guide du SEO On-page

  1. Recherchez vos mots clés
  2. Optimisez votre contenu pour le SEO
  3. Optimisez les balises Titre et Description
  4. Rédigez du contenu SEO
  5. Optimisez pour le CTR
  6. Les signaux UX
  7. Bonus

1/ La recherche de mots clés

La recherche de mots clés est la partie la plus importante dans le référencement naturel. C’est pourquoi il faut choisir les bons mots-clés pour bien se positionner et attirer du trafic qualifié. Vous allez découvrir en plusieurs étapes comment choisir vos mots clés.

Créez une liste de mots clés

L’idée ici est de créer une (très) longue liste de mots clés qui vous semble pertinente pour votre activité. Pour l’instant ne vous préoccupez pas de la concurrence ou du coût par clic ou de toute autre chose. 

Le planificateur de mots clés dans Google Ads

Conçu en premier lieu pour les campagnes publicitaires, vous pouvez également vous en servir lors de vos recherches de mots clés pour connaître les prévisions de recherches mensuelles et ainsi privilégier certains mots-clés.

Capture d'écran du planificateur de mots clés de Google Ads

Capture d'écran résultats d'un mots clés via le planificateur de mots clés sur Google Ads

SEMRush

SEMRush possède un outil d’analyse de mots clés des concurrents très performants.

Vous rentrez l’url du site internet de votre concurrent dans le champ dédié (voir la capture d’écran ci-dessous).

Capture d'écran site SEMRush

Choisissez un concurrent qui correspond à votre taille. Si vous mettez un site « d’autorité importante » dans SEMRush, vous verrez des mots clés qui sont BEAUCOUP trop compétitifs et peut-être inaccessible pour votre entreprise.

Ensuite, appuyez sur Recherche organiquePositions pour voir les mots-clés pour lesquels ils se classent dans Google :

Guide SEO on page : Capture d'écran des mots clés généré depuis l'outil SEMRush, sur le site Youtube

Google Suggest

Les suggestions de mots clés, lorsque l’on tape une requête, sont un excellent moyen de trouver des mots clés de longue traîne.

Capture d'écran Google Suggest

Cette liste est basée sur ce que les internautes recherchent au moment où l’on tape la requête !

Ahrefs : outil d’exploration de mots-clés

Ahrefs (prononcé h-ref) est un outil très utilisé par les référenceurs. Il propose en particulier un outil appelé « Keywords Explorer » qui génère une liste de mots clés à partir de votre mot clé principal.

L’avantage de cet outil est qu’il vous permet d’identifier le volume de recherche, le nombre de clics, le score de difficulté du mots clés, etc .

Capture d'écran du Keywords Explorer du site Ahrefs pour le référencement naturel.

Trouvez des termes à faible concurrence

Pour pouvoir positionner des pages de votre site internet sur la première page du moteur de recherche Google, il est judicieux de chercher à se positionner au début sur des mots clés à faible concurrence.

L’extension Chrome : MozBar

L’extension MozBar est gratuite et vous montre la concurrence des mots clés sur la SERP (la page de résultat de Google).

Sur la capture d’écran ci-dessous, vous pouvez voir deux indicateurs pour chaque url. Le « PA » montre l’autorité de la page de destination, c’est à dire la qualité de la page et la qualité des liens pointant vers cette page (backlinks). Le « DA » montre l’autorité du domaine du site internet.

Bien sûr il ne faut pas prendre ces données à la lettre mais ils indiquent quand même une certaine concurrence. Pour vous positionner sur des mots clés à faible concurrence, privilégier les mots clés où les sites ont un « PA » et un « DA » faible.

Capture d'écran de l'outil MozBar sur la page de résultat de Google (SERP)

Scores de difficulté des mots-clés

La plupart des outils de recherche de mots clés possèdent « un score de difficulté de mots clés » comme par exemple le « keyword difficulty » de Ahrefs.

Cependant, il faut prendre ce score avec des pincettes ! En effet, les scores sont calculés selon les backlinks uniquement, alors que Google se base sur de nombreux autres critères pour positionner les pages.

Identifiez le volume de recherche

Pour choisir un mot clé il est important de connaître le nombre de recherche de celui-ci pour ainsi se faire une idée du gain potentiel du trafic et aussi de savoir si le mot clé vaut le coup.

Le planificateur de mots clés de Google Ads vous permet d’avoir une estimation du nombre de recherche mensuelle. Il faut savoir que les données sont souvent sous-évalués et que le nombre de recherche est supérieur à celui indiqué par l’outil.

On vous conseille de choisir les mots clés avec un volume de recherche mensuelle élevé.

Évaluez le potentiel de gain

« Enchère de haut de page »

On parle ici d’évaluer le montant que vous auriez dépensé pour un clic en faisant du référencement payant (SEA).

Le planificateur de mots clés de Google Ads indique pour chaque mots clés le coût par clic (CPC), c’est-à-dire le montant dépensé par un annonceur à chaque fois qu’un internaute clic (sur l’url de la publicité) après avoir taper le mot clé comme requête.

Par exemple ci-dessous, pour le mot clé « manteau hiver 2020 » l’enchère de haut de page est de 0,37€. Cela signifie qu’il s’agit du prix que vous pourriez dépenser en référencement payant pour chaque clic pour une annonce sur ce mot clé.

Capture d'écran du planificateur de mots clés Google Ads - mettant en évidence les enchères de haut de page pour définir une stratégie Seo on-page

On vous conseille de choisir les mots clés ayant une intention commerciale forte qui ont souvent une estimation d’enchère de haut de page assez élevé.

Ajustement produit-mot-clé

Choisissez vos mots clés proche de l’univers de votre produit ou service pour convertir au maximum.

Cependant, vous pouvez optimiser votre blog avec par exemple, des mots clés qui ne sont pas en lien direct avec votre offre de produit ou de service mais qui peuvent attirer des internautes susceptibles d’être intéressés par vos produits.

Estimez le CTR organique

Le CTR organique est de plus en plus difficile à calculer, du fait notamment des extraits en vedette, des vidéos, etc. Ces choses peuvent répondre à l’internaute sans qu’il ait besoin de cliquer sur un lien.

Regardez les SERPs

On parle également de « renifler » la SERP (la page de résultat de recherche de Google).

Lorsque vous consultez les résultats de recherche, après avoir tapé votre mot clé, regardez quel type de contenu est affiché.

En effet, s’il y a beaucoup d’annonces affichées (SEA), du contenu vidéo ou autre chose, il est probable que ce soit difficile d’être visible en référencement naturel (SEO).

Ahrefs « Clics »

Le site Ahrefs propose une métrique « Clics » qui vous permet de connaître le nombre de clics réel sur les mots clés. Ce sont des données estimées mais qui vont vous permettre de filtrer davantage vos mots clés avec un CTR (taux de clic) faible.

Choisissez les mots clés tendances

Il est préférable de choisir des mots clés avec une tendance à la hausse en terme de recherche. Google Trends vous permet de connaître la tendance de recherche pour un mot clé en fonction du pays, de la date et vous pouvez le comparer avec un autre mot clé.

La capture d’écran ci-dessous montre que pour le mot clé « manteau femme hiver 2020 » est un terme de recherche avec un intérêt à la hausse (au moment où je rédige cet article).

Référencement sur la page : Google Trends pour rechercher les mots clés tendance

Pour un mot clé plus générique, définissez la plage de date sur les 5 dernières années par exemple, pour voir si la popularité est à la hausse ou à la baisse.

Si après ces conseils, il vous semble compliqué de faire un choix pour définir vos mots clés, faites appel à une agence SEO pour établir un audit de mots clés.

2/ Optimisez votre contenu pour le SEO On page

Maintenant que vous savez comment trouver vos mots clés, le second point important de notre guide du SEO On-Page consiste à travailler le contenu. Comme vous devez le savoir : le contenu est ROI !

Pour vous aider dans l’optimisation de votre contenu on vous conseille de réaliser un audit SEO pour repérer des erreurs comme des balises inexistantes ou des balises dupliquées.

Utilisez votre mot-clé cible dans les 100 premiers mots

Votre mot clé principal doit se trouver dans les 100 – 150 premiers mots de votre contenu. En effet, Google donne beaucoup d’importance aux termes en début de page pour comprendre de quoi parle le contenu. Il est d’ailleurs naturel de mettre le mot clé principal au début de la page.

 

Placez le titre de votre article de blog dans une balise <H1>

Une règle de base, mettre le titre de votre page dans une balise <H1> permet à Google de comprendre le sujet de la page. 

Exemple : <H1>Titre de la page</H1>

La balise <H1> est présente qu’une seule fois sur la page ! Vous verrez plus bas comment optimiser cette balise.

Et vos sous-titres dans les balises <H2>

Mettez votre mot clé principal dans au moins un sous-titre puis placez le sous-titre dans une balise <H2>.

Exemple : <H2>Sous-titre avec le mot clé principal</H2>

Il peut y avoir plusieurs <H2> et <H3> etc.. .

Fréquence de vos mots clés

Attention, il ne faut pas faire de bourrage de mots clés

Mais de manière naturelle, intégrez votre mot clé plusieurs fois dans votre texte et ce sera bon.

Utilisez des liens externes (sortants)

Les liens prouvent à Google que vous citez vos sources ! Lorsque vous reprenez une statistiques ou autre information, citez la source primaire de la donnée, cela aura davantage de poids.

De plus, le principe d’internet, qui est d’être apparenté à une toile d’araignée géante, vous permet de partager des informations entre divers sites. Vous avez tout intérêt à faire des liens externes (sauf dans votre tunnel de vente évidemment).

Optimisez vos URL pour le référencement

Vous devez faire en sorte que vos URL soient courts et précis. Pour cela, il faut insérez le mot clé principal de la page dedans.

Exemple :  grizzlead.com/guide-seo-on-page/

3/ Optimisez les balises Titre et Description

La troisième partie de notre guide du SEO On-Page consiste à optimiser les balises Titre et Description avec vos mots clés, sans oublier notre destinataire, l’internaute, à qui nous devons plaire !

Mettez votre mot clé principal en premier dans votre balise Titre

La balise Titre de votre page est le titre qui va apparaître sur la page de résultat de recherche du moteur de recherche. Il est important de bien réfléchir lors de la rédaction pour inciter au clic tout en pensant au référencement.

L’idée est de placer le mot clé cible de la page au début du titre si possible.

Exemple : Guide du SEO On-Page | 2020

Utilisez des termes comme (“guide”, “meilleur”, nouveau”,..) dans vos balises Titre

L’utilisation de ces termes vous permet de vous positionner sur des mots clés de longue traîne tout en améliorant votre taux de clic (CTR) pour les internautes qui cherchent des informations récentes par exemple.

Utilisez des descriptions uniques et riches en mots-clés

La (meta) description de votre page aura surtout un impact sur le taux de clic (CTR) sur la SERP (page de résultat de recherche) et Google peut remplacer votre description par un extrait de code.

Néanmoins, vous devez rédiger une description dite “attirante” pour inciter aux clics, tout en y insérant des mots clés car cela va permettre à Google de mettre les mots clés en gras dans la description.

Il faut savoir que Google modifie environ 70% des meta descriptions selon une étude publiée par Portent.

4/ Rédigez du contenu SEO

Nous ne pouvons pas faire un guide SEO On-Page sans parler de la rédaction de contenu.

Lors de la rédaction, pensez à appliquer tous les conseils que nous vous avons donné avant !

Contenu unique

Evidemment vous devez proscrire le « copié-collé » pour éviter le contenu dupliqué. Vous devez rédiger un contenu qui n’existe pas déjà !

Pour un mot clé très compétitif, il est nécessaire d’avoir un contenu unique et qui va apporter quelque chose de différent, voir de nouveau.

Regardez ce qui est proposé et essayez d’ajouter des idées, des exemples, votre vision, une nouvelle stratégie etc.

Contenu précieux

Pour se différencier des autres articles de blogs, il existe plusieurs façons de procéder. Vous pouvez insérer des images (non issues d’une banque d’images), faire des captures d’écran ou des tuto vidéo, pensez également au référencement de vos vidéos. Il faut que vous puissiez aider le lecteur à comprendre et à mettre en pratique ce que vous présentez.

Rédigez un article sans fautes d’orthographe (on ne les voit pas toujours alors n’hésitez pas à faire relire vos articles) pour ne pas perdre en crédibilité ! De plus, rédiger de manière claire va vous faire gagner en lisibilité. Le plugin Yoast SEO sous WordPress intègre un test de lisibilité qui va vous permettre d’améliorer votre texte si besoin. Ne suivez pas forcément à la lettre les indications de ce plugin, notamment au niveau des couleurs (feux vert – orange – rouge), il faut que votre article soit rédigé de la manière la plus naturelle possible.

Vous pouvez inviter une personne experte dans le sujet de l’article pour gagner en crédibilité d’une part et d’attirer davantage d’internautes d’autre part.

5/ Optimisez pour le CTR

Notre 5ème point de notre guide pour le référencement « sur la page » vous apporte des conseils pour inciter les internautes à cliquer car il ne faut pas l’oublier, c’est à ces derniers que l’on veut plaire in fine !

Rédigez des balises Titre sous forme de question

Les articles avec une balise Titre sous la forme de question ont un taux de clic plus élevé !

Remplissez les méta descriptions manquantes

Faites un crawl de votre site web avec Screaming Frog pour connaître vos pages sans méta description.

Ensuite, rédigez des descriptions “attrayantes” afin d’inciter à cliquer tout en y d’intégrant votre mot clé principal.

Ajoutez de l’émotion à vos balises <title>

Ce n’est pas facile à mettre en place, je vous l’accorde, mais les titres avec de l’émotion ont un meilleur CTR. Attention toutefois à ne pas être considéré comme du spam.

Ajouter l’année en cours, au titre et à la description

Pour certains contenus, cela peut améliorer le taux de clic.

Par exemple, pour une personne qui cherche les meilleurs ordinateurs, il faut y inscrire un contenu récent, cela a être faire qu’il sera plus enclin à cliquer sur l’article avec l’année en cours dans le titre sur la SERP. 

6/ Les signaux UX, facteur SEO en 2021

Le 6ème point de notre guide sur le référencement On-Page vous parle des signaux UX. En effet, Google a communiqué sur le fait que les signaux UX vont devenir un facteur de positionnement à partir de 2021.

Guide seo on page : infographie des indicateurs UX

Poussez le contenu le plus haut possible de la page

Lorsque l’internaute arrive sur la page, il souhaite avoir une réponse le plus rapidement possible. C’est pourquoi on vous encourage à placer du contenu texte (qui va être l’introduction) au début, avant d’insérer une image, afin que notre internaute puisse lire sans scrawler.

Répartissez votre contenu

Une information qui n’en est plus une : les internautes ne lisent pas ! Nous vous encourageons donc à mettre des sous-titres, des listes à puces ou encore des photos pour faciliter la lecture tout en aérant votre contenu.

7/ Bonus

Voici les dernières étapes pour optimiser le référencement naturel de votre site internet. Ces quelques conseils, importants et pas si anodins que cela, vont vous permettre de faire la différence avec vos concurrents.

Utilisez des images originales

Vous devez privilégier des images originales et non celles qui proviennent d’une banque d’images. Faîtes appel à un photographe ou investissez dans un appareil pour réaliser de belles photos de vos produits, bureaux.

Petit rappel : 

  • Vos images doivent avoir l’attribut Alt complété en décrivant l’image, la photo ;
  • Le nom du fichier de l’image doit décrire en un ou deux mots l’image, il faut donc éviter de télécharger des images avec ce nom : 0654916.jpg opter plutôt pour ceci : agence-communication-digitale-grizzlead.jpg ;

Maillage interne : important pour le SEO on-page

Le maillage interne consiste à faire des liens entre les pages de votre site internet. L’objectif est de faire des liens des pages ayant une « forte autorité » et qui génère beaucoup de trafic, vers les pages ayant besoin d’être poussés. L’objectif ici est de distribué le « jus de liens ».

Lorsque vous faîtes des liens, optimisez le texte d’ancrage en mots clés et de manière varié.

Le site Ahrefs vous propose un nouvel outil dans Site Audit appelé « Link Opportunities ». L’objectif de cet outil est de vous proposer des opportunités pour ajouter des liens internes pertinents vers d’autres pages de votre site internet.

Capture d'écran : Link Opportunities du site Ahrefs

Rédigez un contenu complet

L’internaute cherche une information précise, et lorsqu’il ne trouve pas son bonheur il quitte votre site pour aller voir ailleurs.

Vous devez rédiger vos articles de manière à répondre à toutes les interrogations de l’internaute, c’est à dire, de faire un article complet et précis.

De plus, si votre article parle d’un sujet dans son ensemble, il a de fortes chances de bien se positionner par rapport à la concurrence.

Plus votre contenu va être long et plus votre article va utiliser naturellement les mots clés correspondant au sujet. On parle ici de mots-clés LSI (Indexation Sémantique Latente). Ce sont, par exemple, un ensemble de mots en rapport avec le sujet de votre article. Ces mots permettent aux moteurs de recherche, ainsi qu’aux internautes de mieux comprendre le contexte du sujet traité.

Augmentez la vitesse de votre page

Dans un de blog destiné aux webmasters, Google déclarait que « la vitesse du site était un facteur de classement pour l’algorithme« .

Plus que pour les robots de Google, la vitesse d’un site est important pour les internautes. Lorsque nous visitons un site internet, nous quitterons le site s’il met trop de temps à charger. Or, vous ne souhaitez pas que cela arrive afin de ne pas avoir d’impact direct sur votre taux de rebond, sur le temps passé sur votre page mais aussi pour que Google ne reçoive pas un signal négatif à votre égard.

Pour optimiser la vitesse de votre site, nous vous invitons à :

  • Minimiser le code Javascript ;
  • Supprimer les scripts tiers inutiles ;
  • Réduire la taille de vos pages ;
  • Utiliser un CDN ;
  • Etc

Optimisez les images

Lorsque vous intégrez des images dans votre site, que ce soit dans vos articles, vos fiches produit, ou bien vos infographies, vous devez respecter deux choses à minima :

  • Rédiger le nom du fichier
    • (par exemple pour une fiche produit d’un Iphone : <img src= »Apple-iPhone-SE-4-7-64-Go-Double-SIM-Noir.png »>) ;
  • Remplir l’attribut <ALT>
    • (par exemple pour la même fiche produit : <alt= »Photo d’un Apple, iphone SE, 64 Go, double SIM, couleur noir »>).

Lorsque cela est possible, vous pouvez intégrer vos mots clés dans l’attribut ALT et dans le nom du fichier.

Le mot de la fin

Laissez nous un commentaire pour partager votre avis sur le référencement des pages et n’hésitez pas à partager l’article.

Ours_frimeur_grizzlead

Publicités

20 Partages
Tweetez6
Partagez14
Partagez
20 Partages
Tweetez6
Partagez14
Partagez