469 Partages
Tweetez7
Partagez462
Partagez
l'optimisation des publications facebook

Comprendre l’algorithme Facebook pour optimiser sa page en 2022

Vous avez créé une page Facebook pour votre entreprise et voulez comprendre comment l’améliorer pour être visible et toucher un maximum de fans ?

Tout d’abord, sachez que plus les internautes interagissent avec une page Facebook, plus Facebook aura tendance à leur montrer les publications de cette page dans leur fil d’actualité. Il est donc nécessaire de publier des publications qui génèrent des interactions, il s’agit d’un cercle vertueux.

Toutes les interactions n’ont pas la même valeur aux yeux de Facebook. En effet, Facebook attribue un « poids » à votre publication.

Accès rapide :

En appuyant sur le bouton Play de la vidéo vous consentez à l’installation des cookies YouTube.

Facebook utilise le machine learning pour son algorithme

Au début de Facebook en 2004, il n’y avait pas d’algorithme qui calculait ce qui était affiché. C’est à dire que tout ce qui était publié était affiché.

Rapidement Mark Zuckerberg a intégré la publicité au sein du réseau social avec des petites bannières verticales. Les annonceurs locaux pouvaient louer cet espace pendant une journée, afin de cibler les étudiants d’un campus en particulier. Le coût en 2004 : entre $10 et $40 quotidiens. [1]

Aujourd’hui (et depuis plusieurs années maintenant) il existe un algorithme qui évolue continuellement pour améliorer le réseau social. L’algorithme actuel se nomme “News Feed Algorithm”.

Celui-ci permet d’évaluer chaque post en fonction de nombreux critères pour savoir si il est pertinent pour pouvoir l’afficher au plus grand nombre. Concrètement, cela veut dire que lorsque vous publiez sur votre page entreprise Facebook, l’algorithme va afficher votre post à certains de vos fans. En fonction de l’engagement généré par le post, l’algorithme va afficher le post à un plus grand nombre de vos fans.

Il y a plus de 6 millions d’annonceurs actifs sur Facebook et près de 90 millions de pages professionnelles.[2]

Depuis le mois de mai 2019, le réseau social américain a communiqué sur le fait qu’ils mettaient en place des sondages aux internautes pour savoir si la publication était pertinente. Ceci pour réduire la probabilité que les gens voient du contenu qu’ils ne veulent pas voir.

Au mois de janvier 2021, Facebook a publié un article concernant le classement sur le fil d’actualité grâce au machine learning. [3]

En 2022, l’algorithme Facebook évolue encore avec la considération de nouveaux facteurs pour permettre aux publications de gagner en visibilité mais aussi pour avantager les utilisateurs.

Comment fonctionne l’algorithme de Facebook en 2022

Le fil d’actualité tel que vous le connaissez est toujours classé selon un processus qui permet d’organiser les contenus les plus pertinents en haut à chaque fois que vous ouvrez Facebook :

  • L’inventaire (contenu disponible)
  • les signaux (considération du contenu)
  • les prédictions (considération de la personne)
  • le score de pertinence

L’inventaire :

Lors de votre connexion, l’algorithme Facebook fait un inventaire de ce que vos amis et les pages que vous suivez ont publié.

Les signaux comme :

Qui a publié ? Sur quel appareil ? Les posts avec beaucoup d’engagement sur une courte période, et de nombreux autres.

Les prédictions grâce au Machine Learning :

L’algorithme utilise ces signaux pour prédire les posts que vous aimeriez voir, lire et interagir.

Le score :

Facebook attribue un score de pertinence pour évaluer votre intérêt potentiel par rapport aux posts qu’il a analysés au préalable.

L’algorithme de Facebook 2022 prend également en considération plusieurs nouveaux facteurs :

  • Le contenu qui engage : L’engagement se fait au profit du contenu qui engage les utilisateurs. Les messages déclenchant des conversations avec des commentaires plus longs seront donc les favoris de l’algorithme.
  • L’engagement en fonction du type de contenu : si la personne s’est engagée plus souvent sur du contenu vidéo que sur du contenu photo, alors Facebook va privilégier l’affichage de contenu vidéo ;
  • Les interactions : Les utilisateurs ont plus de chances de voir du contenu issu de sources avec lesquelles ils interagissent (likes, commentaires ou partages ) et de façon fréquente. Très souvent ce sont les publications provenant de la famille ou des amis qui génèrent de nombreuses interactions.
  • Priorité au contenu provenant de sources originales : La position dans le fil d’actualité des personnes ayant publié des histoires originales se verra avantagées tandis que les publications qui ne le feront pas seront pénalisées.
  • Fonctionnalité de personnalisation : Les utilisateurs peuvent désormais filtrer leur fil d’actualité avec les fonctionnalités “favoris” et “options dans le fil” qui permet de masquer des publications pour que ce type de posts apparaissent moins dans le fil d’actualité. Ces fonctionnalités impactent directement sur l’algorithme.
  • Publicité et Apple : Une nouvelle mise à jour Apple IOS permet aux utilisateurs d’activer ou de désactiver le partage de données. Facebook affirme que cela peut limiter les efforts marketing. Les recherches de Facebook montrent déjà que les petites entreprises ont perdu 60 % de leurs ventes pour chaque dollar dépensé lorsque leurs propres données ne pouvaient pas être utilisées pour trouver des clients sur la plateforme. [4]

Classement du taux d’engagement des contenus sur Facebook en avril 2022

Source : DataReportal

L’algorithme distingue deux types d'interactions.

Les interactions actives et les passives.

Celles actives sont définies par le partage, les commentaires et la réaction. Celles passives sont le fait de cliquer, visualiser ou survoler.

Les interactions actives ont plus de poids pour l’algorithme Facebook.

Quelles sont les interactions actives à privilégier ?

Des commentaires, et longs si possible

Cependant, il faut préciser que l’utilisation d’appâts [5] à commentaires/partage (clic/tag baiting) pour amener les gens à commenter entraînera la rétrogradation de vos publications dans le fil d’actualité. Les administrateurs de la page Facebook [6] doivent continuer à se concentrer sur la publication d’histoires pertinentes et originales qui n’utilisent pas de tactiques d’appâtage.

L’annonce d’un nouvel algorithme concernant les commentaires sur des posts prouvent que Facebook veut valoriser la visibilité des commentaires de qualités. Cet algorithme fonctionnera automatiquement pour les pages ayant un grand nombres de fans. Le réseau social souhaite lutter contre les fakes news et les commentaires violents ou haineux. Les messages ayant beaucoup d’interactions, de réponses de la part d’amis, ou d’échanges avec l’auteur du post seront valorisés. [7]

Les réactions

Même si elles ne sont pas aussi fortes que les commentaires ou les partages, les réactions (emojis) restent une forme d ‘«engagement actif» qui aidera les publications des marques à atteindre davantage de personnes [5] dans le fil d’actualité.

images des émojis sur Facebook

La récente mise à jour de l’algorithme News Feed a modifié ce qui est affiché sur le fil d’actualité. En effet, désormais Facebook souhaite privilégier les publications des amis les plus proches, de la famille et des pages jugées pertinentes.

Pour se faire, il va analyser le nombre de fois où vous êtes tagués sur des photos avec vos amis, le nombre de fois où vous interagissez sur des posts avec eux, pour ensuite sélectionner vos amis proches et favoriser leurs publications dans le fil d’actualité. Il est alors important pour les pages de créer des posts qui génèrent de l’interaction avec les fans. [7]

Bonnes pratiques pour une mise en application immédiate

1. La taille de vos publications : soyez brefs !

L’important dans vos publications sur Facebook, c’est la concision ! Vous devez attirer l’engagement rapidement. Vos publications ne doivent idéalement pas dépasser plus de 50 caractères.[8]

2. Sachez de quoi les gens parlent

Établissez ce qui est tendance en ce moment et trouvez différents moyens de l’utiliser à votre avantage. Le contenu sera alors plus susceptible d’être partagé avec des amis ou de la famille.

3. Posez des questions dans vos publications !

Les utilisateurs adorent donner leurs avis, vous obtiendrez donc plus d’engagement si vous demandez aux gens de répondre à certaines questions comme par exemple sur des sondages de vos produits ou services. Facebook souhaite rapprocher les gens en créant des conversations authentiques.

4. Le moment de la publication

Il est également crucial de vérifier les moments où VOS fans sont en lignes pour choisir le moment idéal à publier. En effet, cela vous permet de publier au moment où vos fans sont actifs, et donc cela augmentera l’engagement.

Chaque entreprise et/ou secteur d’activité a son propre moment pour publier. Pour trouver votre meilleur moment pour publier votre post, faites référence à vos données. Dans votre page Facebook Insights, allez sous l’onglet “Post”, vous obtenez alors des informations sur le moment où vos fans sont en ligne.

5. Utilisez des hashtags

N’oubliez pas d’utiliser des hashtags dans vos publications. Ceux-ci augmentent la probabilité que de nouvelles personnes découvrent vos publications pendant qu’elles naviguent sur Facebook.

6. Racontez une histoire

Utilisez le storytelling dans vos publications. Les personnes seront plus amenées à partager des publications plus personnelles ou pertinentes, même si celles-ci ne sont pas directement liées à vos produits ou services. Ce type de publication peut renforcer la confiance avec vos clients, ce qui impactera vos ventes et votre nombre d’abonnés Facebook !

7. Restez authentique

Il est important de rester authentique dans vos publications pour l’algorithme. Si vous tentez de vaincre l’algorithme, votre compte pourra alors être signalé et votre classement dans le flux de vos abonnés sera impacté. L’algorithme est conçu pour l’utilisateur, vos publications doivent donc être conçues pour celui-ci.

Globalement, on sait que l’algorithme Facebook aime ceci :

  • Les nombreuses interactions de votre public cible à travers des longs commentaires ou des réactions
  • Grande importance aux commentaires
  • Les vidéos qui sont regardées de façon répétée [9], semaines après semaines
  • Les vidéos postées en natives d’une durée minimale de 1 minutes et idéalement 3 minutes [9]
  • Les contenus originaux [9] pertinents et qui engagent
  • Posts qui sont aimés, commentés ou partagés par ses amis
  • Les sources d’information approuvées et originales
  • Les types de publication que les utilisateurs semblent préférer plus que d’autres (par exemple, une photo, une vidéo ou une mise à jour de statut)
  • Vidéos envoyées sur Facebook qui reçoivent un grand nombre de visionnements ou une durée de visionnage prolongée
  • Posts qui sont opportuns ou qui font référence à un sujet tendance (car taux d’engagement élevé)
  • Messages de pages avec lesquelles on interagit souvent
  • Posts de pages Facebook avec badge de vérification [10]
  • Messages de pages où la base de fans chevauche la base de fans d’autres pages connues de haute qualité
  • Le temps passé sur les publications

Et nous savons que l'algorithme Facebook n’aime pas:

  • Piège à clic [11]
  • Appât à “j’aime”
  • Articles contenant des liens spammés
  • Le contenu qui est fréquemment diffusé. Si votre page partage le post d’une autre page, c’est cette dernière page que Facebook va valoriser, par la vôtre.
  • Mises à jour de statut texte uniquement à partir de Pages
  • Les posts signalés ou cachés par les internautes dans le fil d’actualité
  • Articles qui demandent des j’aimes, des commentaires ou des partages [11]
  • Postes avec des modèles d’engagement inhabituels (un signal semblable à un appât)
  • Contenu qui incite excessivement [12], c’est à dire : inciter les internautes à acheter une application ou un service, inciter les internautes à participer à un concours ou à un tirage au sort, publier des messages ré-utilisant le même texte d’annonces.
  • Priorité inférieure pour les liens hors site et les pages de marque

Et sponsoriser ses posts Facebook?

Facebook vous donne la possibilité de booster vos publications, directement depuis l’interface de publication.

Sponsoriser ses publications est un moyen rapide et facile de toucher plus de fans, et donc d’augmenter votre portée.

Nous pensons toutefois qu’il est préférable de cibler les posts à sponsoriser, en se basant sur des données “organiques”; autant valoriser les publications qui auront suscité l’intérêt des fans.

Pour info, la portée organique d’une publication sur une page Facebook est de 2 %. [13]

Enfin, quand vous aurez déterminé le ou les posts à sponsoriser, nous conseillons de passer par le business manager car il offre des critères de ciblage bien plus poussés que l’interface de publication. Veillez à définir des indicateurs clés de performance (KPI) pour suivre la performance de vos publicités.

Vous pouvez bien sûr cibler vos fans, mais aussi les amis de vos fans, les personnes qui ont les mêmes comportements online que vos fans  … ou utiliser de nombreux critères socio-démo + lieu + comportement + intérêt. Au début nous vous conseillons de faire appel à des experts en publicité sur les réseaux sociaux pour cibler au mieux et avoir ainsi un meilleur retour sur investissement.

Sources :

Bannière blog Algorithme LinkedIn

Comment fonctionne l’algorithme de LinkedIn en 2022 ?

inkedIn est LE réseau social par excellence pour tous les professionnels. En France, la plateforme compte plus de 24 millions de membres en 2022. Ce réseau professionnel, comme tout réseau social, utilise une manière bien spécifique pour valoriser ou non des contenus sur la plateforme et les proposer à ses utilisateurs. À travers cet article, vous en apprendrez sur…

Découvrir l'article »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

469 Partages
Tweetez7
Partagez462
Partagez
469 Partages
Tweetez7
Partagez462
Partagez